Restons en contact

Un crapaud et une laitue s’aimaient d’un amour tendre et sarcastique…

Eux et moi, c’est l’histoire d’une rencontre, comme ça, par hasard, au mariage de la soeurette, Delphine… (pour les curieux, le mariage de Delphine et Paul, c’est aussi sur le blog :) ). Ca accroche, de suite, entre le crapaud et moi. Au bout de deux heures, on en est déjà à se sentir les pieds!

Je les trouve beaux, elle et son amoureux, Rémy-face-de-laitue. On reste en contact, via Facebook, se lançant, ça et là, de gentils noms d’oiseaux, comme si c’était devenu une manière non conventionnelle de se manifester notre amitié naissante.

Cette séance, je l’avais imaginée dans les coquelicots… Mais malgré des recherches acharnées, je ne pus en trouver que deux, se battant en duel au bord d’un chemin de campagne ;). Champs et éoliennes ont donc remplacé les coquelicots. Un lundi de juin, 20 heures, j’y ai emmené mes deux amoureux… à « l’heure des photographes », ce moment où la lumière est juste parfaite. Une soirée d’été, avec un ciel sans nuages, et un soleil qui descend petit à petit pour dire un au revoir en douceur à la douce journée qui se termine

Une séance avec des amoureux parfaits, dans un lieu parfait, avec une lumière parfaite… où j’entends encore la voix de Val me dire « ouais mais t’sé, j’sé pas pourquoi tu nous as choisi hein! Mais moi j’suis pas photogénique »… Mais enfin, tais toi crapaud, tu resplendis d’amour :)

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *